L'assemblée générale du RMC50
aura lieu
le Vendredi 20 Janvier 2017
à la salle de la Lande
à 20H30

Commune délégué de La Glacerie

L'historique

L'actuel club est issu de la fusion, en juillet 1991, de deux associations de l’agglomération Cherbourgeoise :

 

  • le Rail Miniature Club 50,créé en 1978 à Querqueville, composé d'une poignée de passionnés de chemin de fer et de modélisme qui avaient pour local le garage en sous-sol d'un pavillon d'habitation. Le projet initial de l'association consiste à reproduire l'ancien dépôt de locomotives de Cherbourg à l'époque de la vapeur. Il s'en suit un long et fastidieux travail de recherche et de collecte de documentations. Une fois ce travail accompli, ils se rendent compte que ce projet est beaucoup trop ambitieux en regard des moyens et du temps dont ils disposent à l'époque. Le projet est mis dans les cartons, il ne ressortira que bien plus tard.

  • Cette équipe de joyeux mordus se rabat alors sur la reproduction fidèle, à l'échelle 1:87ème, de la gare de Sottevast, qui aujourd'hui n'existe plus. Le projet aboutit en quelques mois à la réalisation d'un ensemble de trois modules : la "gare de Sottevast", le "pont sur la Douve" et la biffurcation vers Coutances, enfin le "bar-café Les copains d'abord", qui marque l’état dans lequel ce petit groupe de passionnés se retrouve régulièrement pour soigner, fignoler, ciseler tels des artistes, les moindres détails. Pour "ces fous furieux" de la miniature, la qualité de leurs prestations permet d’aller plus loin dans le réalisme.

     


  • le Modélisme-Club de La Glacerie, une entité pluridisciplinaire née en 1979, dont les locaux étaient abrités dans un bâtiment préfabriqué mis à la disposition par la municipalité. Son activité principale est tournée vers la maquette navale. Statiques ou fonctionnels, des bateaux de toutes sortes voient le jour et permettent à leurs créateurs de concrétiser les rêves les plus fous. Ce n'est qu'en 1988 qu'une section train y est créée. Celle-ci ne rencontrant pas le succès escompté et le RMC 50 étant provisoirement sans local, un rapprochement des deux clubs est alors envisagé dès la fin 1990.

 

Comptant à l'époque une douzaine d'adhérents, le nouveau club prend alors le nom de Club Modélisme et RMC50.

Lors de la fusion, deux sections sont naturellement créées : l'une consacrée à l’activité "Bateaux", l’autre à l’activité "Trains".

Chacune travaillant alors dans son domaine, elles se rejoindront bientôt pour concrétiser des premiers projets en commun. Ainsi, moins d’un an plus tard, les deux sections travailleront de concert et réaliseront leur première maquette en commun : une zone industrielle et un port de commerce en eau vive avec quais et voies de déchargement. De cette union, naîtra une autre réalisation commune : un canal en eau véritable traversé par un pont ferroviaire type bow string.

 

En quelques années, le club, qui compte une vingtaine d’adhérents, va réaliser un réseau en "U" de plus de trente cinq modules occupant une surface d’environ 200 m² pour une longueur de voie développée de plus de 100 m. L’ensemble reproduit des sites réels de la région ou s’en inspire fortement, permettant aux visiteurs, lors des expositions, de voyager dans notre belle région, le Nord Cotentin.

 

 

Chaque projet terminé en appelle un autre, plus grand et plus complexe. C’est ainsi, qu’en 1996, il est décidé de reproduire la gare de Valognes. Une année entière sera consacrée à l’étude, aux prises de vues et aux plans. Viendra ensuite la réalisation proprement dite : deux ans de travail. La gare de Valognes représente un des plus gros projets réalisés par l’association.

Quelques dates :

1978 - Création du Rail Miniature Club 50
1979 - Création du Club Modelisme
1990 - Regroupement des deux associations
1999 - Réalisation de la gare de Valognes
2005 - Présentation du dépôt de Cherbourg
2006 - Organisation du 1er salon de la Maquett'expo de la Glacerie
2008 - Présentation du réseau de Neyrac
2009 - 2ème édition de Maquett'expo (3000 visiteurs)
2011 - 3ème édition de Maquett'expo (4500 visiteurs)

 

Encouragés par la réussite du projet et grâce à l'expérience acquises dans différents domaines, les membres du RMC 50 décident alors de ressortir des cartons un vieux projet : le dépôt vapeur de Cherbourg. Cet énorme projet demandera cinq années de travail pour sa réalisation. Il sera finalement présenté à Paris lors du salon de la maquette 2005, Porte de Versailles, où il sera primé.

Inscription

Recherche

Qui est en ligne?

Nous avons 6 invités et aucun membre en ligne

Connexion



Free business joomla templates